Connecter
Panier

Conseils d’utilisation Clean Air Optima® : Odeurs

purificateur d'odeur


purificateur d'odeur purificateur d'odeur

purificateur d'odeur





purificateur d'odeur


CA-510Pro Smart

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 110m² / 275m³

• Ioniseur
• DUAL Airflowsystem
• Certification CADR
• Intelligent Particle Sensor
• Clean Air Optima® App
purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-509Pro Smart

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 90m² / 225m³

• Ioniseur
• DUAL Airflowsystem
• Certification CADR
• Intelligent Particle Sensor
• Clean Air Optima® App
purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-508

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 80m² / 200m³

• Ioniseur
• Purification efficace de l’air en sept étapes
• Certification CADR
• Commande simple via le panneau de commande

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-507 Smart

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 70m² / 175m³

• Ioniseur
• 360° Airflow
• Purification efficace de l’air en six étapes
• Certification CADR
• Clean Air Optima® App

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-506

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 60m² / 150m³

• Ioniseur
• Purification efficace de l’air en sept étapes
• Certification CADR
• Commande simple via le panneau de commande

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-505 Smart

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 50m² / 125m³

• Ioniseur
• 360° Airflow
• Purification efficace de l’air en six étapes
• Certification CADR
• Clean Air Optima® App

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-503B Compact Smart

Convient pour les zones jusqu'à 30m² / 75m³

• Ioniseur
• 360° Airflow
• Certification CADR
• Intelligent Particle Sensor
• Aromathérapie
• Clean Air Optima® App

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-503T Compact Smart

Convient pour les zones jusqu'à 30m² / 75m³

• Ioniseur
• 360° Airflow
• Certification CADR
• Intelligent Particle Sensor
• Aromathérapie
• Clean Air Optima® App

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-502Pro Mini

Convient pour les zones jusqu'à 20m² / 40m³


• Ioniseur
• DUAL Airflowsystem
• Certification CADR
• Affichage LED numérique avec touches tactiles
• Modèle compact

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur

CA-707 Smart

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 70m² / 175m³



• 2in : Déshumidificateur et purificateur
• Technologie de condensation
• Cinq technologies de filtration
• Hygrostat
• Clean Air Optima® App

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-706 Smart

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 70m² / 175m³

• 2in : Déshumidificateur et purificateur
• Technologie de condensation
• Cinq technologies de filtration
• Hygrostat
• Clean Air Optima® App

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-705 Smart

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 50m² / 125m³

• 2in : Déshumidificateur et purificateur
• Technologie de condensation
• Cinq technologies de filtration
• Hygrostat
• Clean Air Optima® App

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-704 Smart

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 40m² / 100m³


• 2in : Déshumidificateur et purificateur
• Technologie de condensation
• Cinq technologies de filtration
• Hygrostat
• Clean Air Optima® App

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-704

Convient aux petites et grandes pièces jusqu'à 40m² / 100m³

• 2in : Déshumidificateur et purificateur
• Technologie de condensation
• Cinq technologies de filtration
• Hygrostat
• Fonction d’oscillation du volet oscillant

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


CA-702 Smart

Convient pour les zones jusqu'à 20m² / 50m³

• 2 en 1 pour la déshumidification et la purification de l'air
• La technologie de condensation
• Cinq technologies de filtration
• Hygrostat
• Poignée pratique

purificateur d'odeur
purificateur d'odeur


Qu’est-ce que l’odeur ?


Une odeur est la perception par le nez d’un composé chimique volatil dans l’air. Une odeur peut être perçue comme désagréable. On parle alors de nuisance olfactive (également appelée mauvaise odeur).

Nuisances olfactives et risques sanitaires
Les odeurs peuvent causer des nuisances dans l’environnement et présentent dès lors également des risques pour la santé. Les nuisances olfactives peuvent entraîner des troubles physiques tels que maux de tête, nausées, troubles de la respiration et troubles du rythme cardiaque. L’odeur peut également être à l’origine de plaintes psychologiques, telles que tension, insatisfaction structurelle à l’égard du cadre de vie et réduction des activités extérieures.

Émission et immission
Les odeurs peuvent causer des nuisances et des dommages pour la santé. Les entreprises peuvent émettre des odeurs (émissions). L’odeur se répand dans l’air et provoque une charge olfactive sur l’environnement (immission).

Émissions d’odeurs
On entend par odeurs d’entreprise les émissions d’odeurs (émissions) des entreprises qui se propagent dans l’air et provoquent une charge olfactive sur les environnements résidentiels et de vie.

Charge olfactive
La charge olfactive (ou « immission ») est la quantité d’odeur, exprimée en « odour units » (unités d’odeur) par mètre cube d’air, qui "se retrouve" sur un objet sensible aux odeurs tel qu’une habitation. Cette quantité peut être mesurée ou calculée.

Sources de nuisances olfactives
Les sources de nuisances olfactives dans l’habitation sont très diverses. De manière générale, elles peuvent être divisées en deux groupes : les sources extérieures à l’habitation et les sources intérieures à l’habitation même.
purificateur d'odeur


Sources extérieures à l’habitation


Une odeur peut pénétrer dans une habitation par une fenêtre, une porte ou une grille ouvertes, par les systèmes de ventilation ou de traitement de l’air et par les fissures et les joints de l’habitation. Dans les habitations dotées d’une alimentation en air mécanique, les plaintes relatives aux nuisances olfactives environnementales sont relativement nombreuses. Les sources spécifiques de nuisances olfactives à l’extérieur de l’habitation peuvent inclure :

• les entreprises (industrielles et autres, élevages intensifs, agriculture)
• les polluants dans le sol (les composés volatils peuvent s’évaporer et pénétrer dans une habitation) ;
• le trafic (gaz d’échappement, usure des pneus et du revêtement routier) ;
• les bacs à déchets biodégradables ;
• la végétation (processus de décomposition) ;
• les activités de voisinage (odeurs de cuisine, activités de bricolage);
•les brûle-tout et feux ouverts ;
• les eaux usées (rupture d’égout due à un affaissement, à des travaux de rénovation, à un débordement après une pluie).


Sources et causes dans l’habitation


Les principales sources d’odeurs dans l’environnement intérieur sont les suivantes : animaux domestiques, odeurs de cuisine, odeurs de peinture, fumée de tabac, composés organiques volatils (COV) libérés par divers produits utilisés dans la maison, tels que les peintures et les produits de nettoyage, les cosmétiques, les désodorisants et les matériaux de construction, formaldéhyde provenant des matériaux de construction, des tissus d’ameublement et des revêtements de sol. Et aussi :

• Matériaux de construction : par exemple, par évaporation de COV. De même, les matériaux, tels que les dalles de plafond, qui contiennent de la cellulose, peuvent commencer à sentir mauvais. En raison d’un défaut de fabrication, les dalles de plafond peuvent contenir des bactéries qui décomposent la cellulose en acide butyrique. Cela produit une odeur acide et forte.
• Défauts architecturaux et de construction : absence ou fonctionnement inadéquat des systèmes de ventilation ou de traitement de l’air, ce qui permet, par exemple, aux odeurs de cuisine de se disperser ou de pénétrer dans l’habitation, systèmes d’égouts défectueux et/ou qui fonctionnent mal, excès d’humidité, isolation des murs creux devenue humide, toiture mal posée.
• Gaz de combustion. Après un incendie peut subsister une odeur de feu gênante
• Sources biologiques : animaux domestiques, animaux nuisibles (par exemple, musaraignes), cadavres (par exemple, un rat mort dans le vide sanitaire ou les murs creux), bacs à déchets biodégradables et plantes.
• Utilisation de certains produits : produits de nettoyage, produits anti-humidité (imprégnation hydrophobe), pesticides et produits de protection du bois.
• Hobbies ou comportement du résident : par exemple ’utilisation insuffisante des installations de ventilation.
• Aménagements : par exemple, meubles ou revêtements de sol



Plaintes relatives à l’environnement intérieur


L’air intérieur est affecté par un grand nombre de facteurs chimiques, biologiques et physiques. Tout le monde y est exposé dans une certaine mesure. En général, l’exposition à des concentrations normalement présentes dans les habitations n’entraîne pas d’effets néfastes sur la santé. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Ainsi, les concentrations « normales » de radon et de thoron(gaz radioactifs qui se transforment naturellement en d’autres substances radioactives) et d’allergènes dans les habitations ont en effet des effets négatifs sur la santé. Cependant, les plaintes relatives à l’environnement intérieur portent généralement sur la situation où une personne est exposée à des concentrations plus fortes de substances normalement présentes dans l’environnement intérieur ou à des substances qui n’y sont normalement pas présentes. Dans les deux cas, des effets négatifs sur la santé ne peuvent être exclus.

De nombreux problèmes d’environnement intérieur s’accompagnent de nuisances olfactives, mais celles-ci peuvent également constituer en elles-mêmes un problème d’environnement intérieur.


Facteurs d’influence


Différences individuelles dans la perception des odeurs
La sensibilité de l’odorat peut varier fortement d’un individu à l’autre pour chaque odeur. Bien que la plupart des gens aient une perception normale des odeurs, deux pour cent de la population sont hypersensibles et deux pour cent sont insensibles.

purificateur d'odeur

Effets sur la santé


Fonctionnement
Lorsqu’une odeur est perçue, elle est pratiquement immédiatement évaluée instinctivement comme agréable ou désagréable.

Lors de l’exposition à une odeur, les fragrances peuvent exciter deux voies nerveuses : le nerf olfactif (nervus olfactorius) et le nerf trijumeau (nervus trigeminus). Les deux voies nerveuses sont connectées à différentes parties du cerveau. Cela signifie que l’excitation de ces deux nerfs a des conséquences différentes sur le comportement.

La stimulation du nerf olfactif entraîne la perception d’une odeur. En outre, les fragrances peuvent être transmises directement au cerveau par ce nerf. La stimulation du nerf olfactif peut provoquer des réactions immédiates. Certaines fragrances suscitent une réaction d’aversion innée. Il s’agit d’un réflexe de détournement et éventuellement de dégoût ou de nausée, qui se produit, par exemple, en présence d’odeurs de pourriture.

Une stimulation du nerf trijumeau se manifeste par une sensation de picotement, d’irritation ou de brûlure. La stimulation du nerf trijumeau provoque des réflexes de protection tels qu’éternuer ou retenir sa respiration.

Conséquences
Les substances ayant une composante olfactive importante peuvent causer divers problèmes de santé. Tout d’abord, comme tous les produits chimiques, les parfums peuvent avoir des effets toxiques. Ceux-ci peuvent survenir après une absorption par voie orale, cutanée ou par inhalation. Les substances irritantes peuvent également provoquer une irritation des muqueuses des yeux et des voies respiratoires supérieures. Si un stimulus olfactif est fort ou désagréable, il peut entraîner des effets physiologiques directs sur la santé, tels que des nausées, une irritation des muqueuses et des maux de tête. Ces effets immédiats disparaissent, une fois l’exposition terminée. Ces effets se produisent souvent dans les bâtiments neufs et rénovés, notamment en raison de l’utilisation de peinture, de colle et de plastique. Le bois non peint peut également avoir des effets directs à l’intérieur, notamment en raison de la transformation des substances aromatiques en aldéhydes. Dans ce contexte, on parle également de « Sick-Building-Syndrom - Syndrome du bâtiment malsain ».

(Source : RIVM

Gamme unique de purificateurs d’air et de déshumidificateurs mobiles efficaces Clean Air Optima®
contre les odeurs malsaines et désagréables


Les purificateurs d’air et déshumidificateurs mobiles Clean Air Optima® transforment l’air intérieur malsain et chargé d’odeurs désagréables en air respirable pur grâce à une technologie de filtration avancée.

purificateur d'odeur

Incommodé par des odeurs, une teneur trop élevée
en COV-COVT et/ou particules fines ?


Les filtres à charbon actif des purificateurs d’air mobiles Clean Air Optima® filtrent efficacement les odeurs telles que les odeurs d’animaux domestiques, de moisissure, de cuisine et de peinture, les composés organiques volatils (COV), le formaldéhyde, le benzène, l’ammoniac, la nicotine, la fumée de cigarette, les gaz et produits chimiques, etc., de l’air ambiant. Grâce à la porosité exceptionnellement élevée des filtres à charbon actif, les odeurs désagréables et les gaz nocifs sont absorbés et les produits chimiques dangereux pour la santé, les composés organiques volatils (COV) et le smog sont purifiés de l'air ambiant.

La gamme unique comprend les purificateurs d'air haut de gamme Clean Air Optima® (SMART) au fonctionnement ultra-silencieux et les déshumidificateurs (SMART) de conception économe en énergie et équipés d’un système Airflow commandé par capteur. Ces efficaces purificateurs d'air mobiles Clean Air Optima® et déshumidificateurs peuvent purifier jusqu'à près de 100 % de toutes les odeurs dangereuses pour la santé et désagréables, particules, gaz, vapeurs, déclencheurs d'allergies, bactéries, virus et aérosols Covid-19 de l'air ambiant.

A guarantee for healthy indoor air quality

Panier

Effacer les filtres

Filtre

Annuler
Confirmer